Alice in Nightmareland

Traversez le miroir et venez visiter The Nightmareland pour réaliser votre plus grand rêve...Voudriez-vous après en partir ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trop de questions tuent les réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chikahide
Admin
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Entre deux champignons

MessageSujet: Trop de questions tuent les réponses   Mer 28 Jan - 22:41






Chikahide


"Je voudrais mourir par curiosité."








Nom : Kagamine
Prénom : Chikahide
Surnom : Hide
Âge : 15 ans
Orientation sexuelle : A voir.

Vœux : Connaître la raison de sa naissance, la connaissance
Royaume choisit : Carreau
Plus grande peur : Les milles-pattes








Votre petite histoire


Les grillons sous les épais feuillages des arbres de l’orphelinat, accompagnaient de leurs chants les cris et les rires des enfants dans le jardin baigné par un soleil d’été. Tous étaient ici dans l’espoir qu’un jour, quelqu’un viendrait les chercher et offrirait le bonheur et la joie d’avoir une famille.

Dans un des couloirs blancs de l’endroit, marchait un homme, son sourire bienveillant était toujours attaché à son visage, à chaque pas, la croix qui trônait à son torse se balançait. Il passa devant une fenêtre ouverte, les voix enfantines l’appelèrent par le nom que l’on donne à un homme d’église. Il leva la main pour les saluer mais continua cependant sa route vers une des chambres du dortoir, espérant que la situation allait rester aussi joyeuse et rayonnante que cette journée d’été.

Même en voyant que la porte était ouverte, il tapa sur celle-ci, trois coups distincts sans recevoir de réponse. Son regard se portant vers le fond de la pièce quand sa voix s’éleva, calmement et amicalement.

« Je peux rentrer ? »

Il n’attendit pas la réponse, sachant ce qu’elle était dès le départ et entra dans la chambre, fixant un des lits superposables. En effet, dans celui du bas se tenait évidemment un enfant même si celui-ci était caché par la couverture à l’instant présent. L’homme regarda autour de lui et prit une chaise qui trainait non loin, la posant devant le lit occupé et s’assit doucement, se mettant à caresser sa croix par habitude, fixant cependant les petites mèches blondes noires désordonnés qui sortaient de la barricade enfantine.

« On ne salue pas les adultes ? »

« B’jour… » Sortit une petite voix étouffée.

L’homme ne put s’empêcher de sourire devant cette scène, il se cala un peu mieux dans le siège avant de se gratter le haut du crâne.

« Tout à l’heure, je suis passé devant la cuisine et j’ai entendu des plaintes… Comme quoi un petit gourmand aurait dérobé… le goûter »

La couverture bougea, faisant un bruit de frottement. L’homme leva le regard vers le plafond, fixant les reflets du soleil qui créaient des vagues scintillantes.

« C’est dommage, tous ces donuts disparus, envolés et… certainement engloutis à l’heure qu’il est. »

Il tendit sa main et attrapa la couverture, la tirant doucement pour ne pas brusquer l’enfant. Celui-ci ne réagit pas, laissant sa seule barrière tomber et montrer son visage. Ses yeux bleus gris fixaient l’adulte avec un air sur de lui quand il dit.

« Je ne sais pas de quoi vous voulez parler, père Mathieu. »

« Mentir n’est pas bien. Surtout quand on a des traces de chocolat sur le visage. » Rit l’homme avant de se lever.

Le garçon se frotta la bouche aves ses manches, suivant l’homme du regard avant de baisser la tête sous la culpabilité.

« Pardon. »

« Bien, c’est ce que je voulais entendre.  Allons dehors maintenant !» Le père Mathieu frotta les cheveux de l’enfant avant de s’éloigner de quelques pas, l’enfant le suivant.

Ils marchèrent doucement, l’enfant se tenant les mains comme s’il avait été grandement puni, l’adulte le regarda en souriant.

« Dis-moi, que signifie les kanjis de ton prénom déjà ? »

Le garçon pencha la tête, se sentant encore plus coupable.

« Chika pour sagesse et hide pour supérieure… »

La main de l’adulte se posa sur l’épaule dans un geste réconfortant.

« Je trouve que ce prénom de va très bien alors. »

L’enfant haussa les sourcils, ses yeux s’arrondirent sous la curiosité.

« Pourquoi ? »

L’homme se mit à soupirer, quand l’enfant commençait à poser une question, cela ne s’arrêtait jamais. Cela était certes normal à un stade dans l’enfance vers les quatre ou cinq ans, mais Chikahide arrivait à la douzaine et sa curiosité était toujours aussi vive que quand il était arrivé à l’orphelinat.

Quand l’enfant se mit à courir vers les autres enfants dans le jardin, le père Mathieu se demanda lui-même ce qui avait pu rendre l’enfant aussi étrange. Il ne savait malheureusement rien du passé du garçon avant sa venue. C’était la police et les services de l’enfance qui l’avait emmené un matin d’hiver il y a cinq ans, maigre, un air haineux et méfiant dans le regard. La police l’avait trouvé dans une maison abandonné, une cachette pour les personnes malhonnêtes,  il n’avait dit que son prénom à la police, et à ses bienfaiteurs.  Même maintenant, le père Mathieu savait qu’il ne pourrait rien en tirer s’il demander.

Car ce n’était pas lui qui posait les questions mais bien l’enfant.

Une nuit, dans l’orphelinat, il se réveilla, sentant un air froid dans la pièce. Il poussa ses draps, s’approchant de la fenêtre étrangement ouverte, son regard se porta sur une enveloppe coincée par une petite pierre. Il l’ouvrit, lisant l’étrange poème avant de voir la carte vierge, il posa les objets sur son bureau, les fixant. Éclairée par les rayons doux de la lune, la main se dirigea vers un stylo, il sourit en écrivant une phrase, son regard remplit d’une curiosité dévastatrice. Il s’habilla presque immédiatement après avoir posé le stylo, regarda autour de lui en se demandant s’il reviendrait et sortit par là où la lettre était venue.

Devant le palais des glaces, il regarda autour de lui, mélangé par la méfiance et la curiosité. Qu’est-ce qu’il y avait après ça ? Est-ce vrai ? Rêvait-il ? Allait-il se passer quelque chose ? Son vœu allait-il se réaliser ? Tant de question lui dévorait l’esprit qu’il fonça sans plus attendre, riant sous l’excitation.

Dans sa main, la carte de sa curiosité :

Pourquoi suis-je né ?






Physique
 
Du haut de ses quinze années, Hide possède un corps presque féminin, son visage et ses courbes sont minces et élancées. D’ailleurs, le terme haut n’est pas très bien choisit car il reste avant tout un adolescent et sa taille est celle d’une personne d’un mètre soixante et quelques. Son sourire est accompagné de deux petits fils rouges sur sa lèvre inférieure, cette étrange décoration est une mode dans le milieu background dans les quartiers louches.

Il porte toujours des chemises et des shorts, arborant un look négligé et sans aucun gout auquel il ajoute des touches de couleurs comme une cravate, un nœud papillon. Ses cheveux blancs ne sont pas naturels, on peut d’ailleurs voir quelques mèches noires de temps à autres, son regard gris bleu tranche avec les barrettes rouges sur sa frange.

Un regard remplit d’une curiosité et d’amusement qui plaira ou énervera à plus d’un...







Votre petit caractère
Quand on voit pour la première fois Chikahide, on pourrait le placer dans la catégorie des personnes a ne pas fréquenter. Pas parce qu'il est effrayant ou possède une carrure intimidante mais parce qu'on ne sait pas au fond, qui il est et comment est son caractère.

Curieux, cela serait certainement l'adjectif qui lui correspondrait le plus, toujours a se poser des questions et a poser des questions aux autres. Hide aime savoir et apprendre des choses, même si ses questions semblent n'avoir aucun intérêt au début, il utilise ce qu'il apprend comme une arme pour combler son manque de force physique.

Enfantin, capricieux comme un gamin, il est comme un petit caneton qu'il faut toujours surveiller pour ne pas qu'il se perde. Il joue cependant de cette partie de sa personnalité pour poser des questions indiscrètes, sur des sujets tabou ou qui fâche.

Hide n'est pas un exemple de sagesse malgré ce qu'on pourrait penser avec son nom, il lui arrive d'être violent que dans les cas extrême, surtout si on lui demande. "Pour la bonne cause" il répondra avec un air détaché mais il n'avouera certainement pas que cela lui fait plaisir.

Il lui arrive comme toutes personnes ayant des sentiments d'être triste, de montrer le double d'un miroir brisé. Il ne parlera jamais de son passé, de ce qu'il était avant a moins d'avoir une confiance totale en la personne qui lui demande.





Qui êtes- vous ?


Pseudo :Le grand et terrible....Azael !
Mangas préférés : Tokyo Ghoul, Gangsta...
Passions : Ecrire, lire, manger et... apprendre des trucs
Comment avez- vous connu le forum ? It's a long story..
Aimez- vous le forum ? Ben... ça va pour l'instant
Un dernier mot ? Pourquoi ?


_________________


Dernière édition par Chikahide le Jeu 29 Jan - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absolem

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/12/2014
Localisation : Royaume de Carreau

MessageSujet: Re: Trop de questions tuent les réponses   Jeu 29 Jan - 13:43

Bienvenue dans mon clan. Je te souhaite déjà bien du courage xD

"Le grand et terrible Azael"...

_________________
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chikahide
Admin
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/01/2015
Localisation : Entre deux champignons

MessageSujet: Re: Trop de questions tuent les réponses   Jeu 29 Jan - 13:55

Merci euh... par quel nom on doit t'appeler ? Chef ? Capitaine ?..... Ou... Petite chenille ?




Ne te moque pas d'Azael, je suis sur qu'il est terrible quand il a faim ! J'espère... Bon, j'ai des doutes mais quand même...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Absolem

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/12/2014
Localisation : Royaume de Carreau

MessageSujet: Re: Trop de questions tuent les réponses   Jeu 29 Jan - 19:45

Tout SAUF petite chenille ! Je ne suis pas petit ! J'ai une taille parfaite, ce sont les autres qui sont trop grands !

(Terrible quand il a faim ? Il mendie auprès des autres, oui ! xDD)

_________________
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chapelier Fou
Admin
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 01/12/2014
Localisation : Dans son domaine

MessageSujet: Re: Trop de questions tuent les réponses   Jeu 29 Jan - 19:51






Au nom du Fondateur et par les pouvoirs qui me sont conférés, tu es dès à présent :



Amuse-toi bien parmi-nous ~

Le Chapelier Fou




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deardeadalice.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop de questions tuent les réponses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop de questions tuent les réponses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop de questions, tuent les questions [Lylio Twida & Hope Maniakku]
» [REGLES] : Questions/Réponses.
» Trop de questions [Pv Abygaïl Lullaby]
» Ne te pose pas trop de questions quant à l'avenir, laisse le passé de côté et accepte le présent tel qu'il est // SUNEE
» Bien trop de questions ft. Lili

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice in Nightmareland :: Chapter One : Through the Looking-Glass :: Who are You ? :: Présentations terminées-
Sauter vers: